Les principes de la MTC

 

Depuis 5 000 ans, la Médecine Traditionnelle Chinoise s'intéresse à l'homme dans sa globalité (corps et esprit) et son environnement.

Elle se base sur les concepts suivants :

  1. L'énergie (Qi) d'une personne en bonne santé circule harmonieusement.

 

Cette énergie circule à travers le corps sur des routes appelées méridiens qui permettent la continuité entre l’interne et l’externe, le haut et le bas, la droite et la gauche, l’avant et l’arrière.

 

Il existe plusieurs énergies Qi : Le Yuan Qi (réserve énergétique innée dont nous disposons dès notre naissance), le Ying Qi et le Wei Qi (énergies acquises par notre alimentation qui sont respectivement nourricière et défensive) et le Zhong Qi (énergie acquise par notre alimentation et l’air inspiré qui aide le poumon à respirer et le cœur à propulser le sang dans l’organisme).

 

La qualité de notre alimentation (consommer des produits de qualité, de saison et de bonne énergie) et de l’air que nous respirons auront un impact direct sur ces énergies.

       En cas de déséquilibre il peut se produire un "embouteillage", un vide, un ralentissement ou un trop-plein d’énergie sur un méridien et cela se traduira par des maux.

2. Le Yin et le Yang d’une personne en bonne santé sont en équilibre

yinyangdéployer-son-énergiemédecine-t

Le Yin et le Yang sont deux forces opposées mais complémentaires qui ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre. Le Yin est de nature froide, immobile et sombre et le Yang est de nature chaude, mobile et lumineuse.

On observe cet équilibre dans la nature et dans notre corps.

         En cas de déséquilibre du Yin et du Yang, lorsque l’un apparaît en excès par rapport à l’autre, un dysfonctionnement et des maux peuvent apparaitre.

3. La théorie des 5 éléments

 

La nature qui nous entoure est constituée de cinq éléments : métal, bois, eau, feu et terre.

Les 5 éléments ont des correspondances dans plusieurs domaines et sont utilisés chez l'homme, pour qualifier des organes, des viscères, des émotions ….

 

 

C’est ainsi que l’on retrouve ces  5 associations :

Tous ces éléments possèdent des liens de connexion entre eux.

         Lors d’un déséquilibre, la relation entre deux éléments sera excessive

et l’un épuisera l’autre ce qui se traduira par l’apparition de maux

shema-medecine-chinoise.png

Un déséquilibre peut avoir plusieurs origines : émotionnelle (ex : stress, peur, deuil…), traumatique (choc physique, accident), climatique (vent, froid, chaleur, humidité) ou peut découler d’une hygiène de vie inadaptée (exercice physique, alimentation…).

 

Le travail du thérapeute en MTC est d’établir un bilan énergétique (ex : stagnation de Qi, vide de Yin, attaque de vent …) afin de rétablir l'équilibre.
Il ne s’agit pas de traiter un symptôme, mais bien de chercher à identifier et à travailler sur la cause du déséquilibre qui à conduit à  l’apparition du symptôme.


Dans cette logique, il est crucial de considérer l’individu dans son ensemble : il s’agit d’une médecine holistique.

Cette approche n’est pas démocratisée dans notre culture occidentale et pourtant les résultats existent.

 

Une fois le bilan établi, l'importance est accordée aux traitements individualisés (chaque personne étant unique, les principes de traitement sont adaptés à chaque cas et les résultats peuvent différer d'une personne à l'autre).

Grace à cette approche, la médecine chinoise traditionnelle met l’accent sur la prévention, d’ailleurs en Chine ancienne, le médecin chinois était payé seulement lorsque les patients restaient en bonne santé.